Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Introduction: Le diabète de type 1 est une maladie chronique dont la prévalence suisse est en constante augmentation. Les complications à long terme du diabète sont graves. La prévention des complications exige une bonne maitrise de la glycémie tout au long de la maladie. Une bonne gestion de l’auto-soin contribue à l’amélioration du contrôle glycémique. Les jeunes qui n’arrivent pas à gérer les demandes en auto-soin ont un contrôle glycémique non-optimal et des hospitalisations fréquentes. Objectif: Le but de ce travail est d’identifier comment il est possible de promouvoir l’auto-soin chez les jeunes de 13 à 25 ans atteints d’un diabète de type 1. Méthode: Les bases de données Cinhal, Medline et Embase ont été utilisées dans la recherche d’articles et ont permis l’obtention de sept articles. Les résultats ont été analysés à l’aide du modèle de promotion de la santé de Pender. Résultats: L’analyse des sept articles a permis d’identifier plusieurs concepts influant l’adhésion aux comportements d’auto-soin: continuité des soins, relation soignant-soigné, individualisation des soins, éléments relatifs aux infrastructures, responsabilité de la gestion de l’auto-soin, dynamique familiale et santé mentale. Conclusion: Le manque d’auto-soin chez les jeunes semble s’articuler autour des relations: relation à soi-même, relation avec la famille et relation avec les professionnels de la santé. Ainsi, des interventions infirmières s’articulant autour de ces relations pourraient contribuer à la promotion de l’auto-soin chez les jeunes atteints d’un diabète de type 1.

Details

Actions

Preview