Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Objectif : La prise en charge des patients souffrant de toxicomanie en service de médecine se révèle difficile pour les infirmiers. De ce fait, il s’agit de déterminer les interventions spécifiques permettant d’intégrer le problème de dépendance à la démarche de soins, et ainsi améliorer la qualité des soins. Méthode : La revue de littérature est construite à partir de huit articles issus de recherches sur les bases de données CINHAL et Medline-PubMed. La sélection de ces articles est effectuée à partir de critères d’inclusion et d’exclusion. Une grille de lecture, inspirée de celle proposée par Fortin, Côté et Filion, est utilisée pour leur analyse. Résultats : Les résultats mettent en évidence un besoin d’améliorer la formation infirmière initiale et continue concernant la dépendance aux drogues illicites. Les auteurs précisent que cette formation, à elle seule, n’est pas suffisante pour augmenter la qualité des soins. En effet, le contexte de soins a également un impact sur les interventions infirmières, notamment par l’intégration de protocoles de prise en charge et en favorisant la collaboration avec les équipes mobiles spécialisées. Les interventions infirmières spécifiques consistent principalement en la prévention secondaire. Discussion : L’adaptation de la formation et du contexte de soins favoriserait la diminution des attitudes négatives des infirmiers à l’égard de ces patients et augmenterait ainsi la qualité des soins. La perspective de ces résultats avec la littérature amène à déterminer l’importance des compétences relationnelles dans cette prise en charge.

Abstract

Details

Actions

Preview