Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Introduction : L’accident vasculaire cérébral (AVC) est la première cause de handicap acquis à l’âge adulte dans le monde. La prise en charge précoce de cette pathologie dès l’hospitalisation en milieu aigu est essentielle. Cependant un manque de clarté subsiste quant au délai optimal pour commencer à mobiliser et quant aux effets de la mobilisation précoce sur l’indépendance fonctionnelle. Objectif : Déterminer les effets de la mobilisation précoce à moyen et long terme sur l’indépendance fonctionnelle des patients victimes d’un AVC et identifier si d’autres facteurs peuvent influencer le niveau fonctionnel. Méthodologie : Une recherche systématique de la littérature a été réalisée de janvier 2013 à janvier 2014 sur les bases de données PubMed, CINAHL, PEDro et The Cochrane Library. La sélection des articles s’est faite selon des critères d’inclusion et d’exclusion prédéfinis. Les données des outils de mesure évaluant l’indépendance fonctionnelle ont été extraites et analysées afin d’observer les effets de la mobilisation précoce. Résultats : Cinq études ont été sélectionnées. Pour trois études, on observe une tendance en faveur de la mobilisation précoce. Pour les deux autres, elle est en défaveur. Cependant la majorité des résultats sont non-significatifs. Aucun autre facteur n’est significativement corrélé à un bon niveau fonctionnel. Conclusion : La mobilisation précoce semble avoir un effet sur la récupération de l’indépendance fonctionnelle des patients ayant eu un AVC. Cependant des recherches supplémentaires avec des échantillons plus importants sont nécessaires afin de confirmer notre hypothèse et de proposer un protocole de mobilisation optimale.

Abstract

Details

Actions

Preview