Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Contexte : La BPCO est une pathologie fréquente qui conduit à un handicap important. La réhabilitation pulmonaire a été prouvée comme étant une intervention efficace. Cependant, chez les patients les plus sévèrement atteints, l’intensité de l'entraînement peut être limitée, diminuant ainsi les bénéfices attendus de la réhabilitation pulmonaire. Différentes stratégies ont été étudiées afin d’optimiser les gains de cette intervention, dont la VNI nocturne. Objectif: Le but de ce travail est de déterminer l’efficacité de l’adjonction nocturne de la VNI à un programme de réentrainement à l’effort chez les patients BPCO stables. Méthodologie : Les recherches ont été faites sur PubMed, Cinahl, Embase et PEDro, en incluant des articles parus de 1990 au 31 décembre 2013. Les études retenues devaient comprendre de la VNI nocturne en adjonction à un programme de réentrainement à l’effort sur des patients BPCO sévères et stables. Résultats : Nous avons réuni 302 articles, dont finalement 4 ont été retenus. Il s’agit de 3 RCTs et d’une étude cas-témoin, dont la qualité méthodologique a été jugée moyenne. Selon les études, la VNI nocturne en adjonction au réentrainement montre des résultats bénéfiques sur la capacité fonctionnelle, la qualité de vie, la PaCO2, ainsi que sur le maintien à long terme du VEMS. Conclusion : L’adjonction nocturne de la VNI à un programme de réentraînement à l’effort chez les patients BPCO sévères semble être une alternative intéressante pour optimiser les résultats bénéfiques de la réhabilitation pulmonaire. Cependant d’autres études sont nécessaires pour confirmer ces résultats.

Abstract

Details

Actions

Preview