Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Problématique : La douleur chronique est un problème bien réel chez les personnes âgées. Elle affecte les dimensions physiologique, psychique, sociale et spirituelle ainsi qu’engendre de nombreuses conséquences sur la qualité de vie. Les polypathologies affectant cette population, l’amène à la prise de nombreux médicaments, ce qui engendre entre autre, divers effets secondaires. But : L’objectif de ce travail est d’évaluer l’efficacité des interventions non-pharmacologiques que peuvent utiliser les infirmières afin de diminuer l’intensité de la douleur des personnes âgées ; et si celles-ci permettent une diminution de la prise d’antalgiques. Méthode : La recherche documentaire sur les bases de données CINAHL et PubMed a abouti à la sélection de cinq articles scientifiques. Cette dernière a été réalisée à l’aide de descripteurs correspondant aux interventions de confort, à savoir le massage, la musicothérapie et l’imagerie guidée. Des limites ainsi que des critères d’inclusion et d’exclusion ont été déterminés afin de sélectionner les articles. Résultats : Les études analysées démontrent que le massage, la musicothérapie et l’imagerie guidée diminuent significativement la douleur. Seule une étude a répertorié les antalgiques et montré une diminution de leur prise quotidienne. Conclusion : Les interventions de confort sont des mesures infirmières efficientes, simples d’utilisation, non-invasives et complémentaires au traitement pharmacologique dans la gestion de la douleur chronique chez la personne âgée. La recherche quant à leur impact sur la prise d’antalgiques nécessite d’être poursuivie.

Details

Actions

Preview