Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Contexte : Depuis quelques années, le nombre de décès par suicide assisté ne fait qu’augmenter. En effet, depuis 2009 près de 300 suicides assistés par an sont constatés dans la population suisse. De plus, au mois de juin 2012, les citoyens vaudois ont accepté un contre-projet autorisant l’aide au suicide en milieu hospitalier ou en EMS. Les soignants sont alors de plus en plus confrontés à ces demandes et peuvent ressentir cela comme contraire à leur devoir. Objectifs : Rechercher les principales motivations et facteurs influençant ces demandes. Méthode : Les bases de données CINAHL et Medline à partir de PubMed ont été utilisées afin de sélectionner quatre articles de recherches. Ces derniers ont été analysés et synthétisés afin d’en extraire les résultats en lien avec la question de recherche. Résultats : L’existence d’une souffrance physique ou psychique, ainsi que l’apparition de préoccupations à propos de symptômes physiques ressortent des articles. La qualité future de la vie mais aussi de la mort, la perte de contrôle et du sens de soi ainsi que la peur d’être un fardeau pour les autres apparaissent également tout comme le fait de vouloir protéger sa famille d’un futur déclin physique et psychique. Conclusions : Au vue des résultats obtenus, il est possible d’affirmer que la plupart des résultats démontrent entre autre que plusieurs facteurs psychologiques apparaissent fréquemment comme étant le point central des processus de prise de décision d’un patient quant à son souhait d’hâter la mort.

Abstract

Details

Actions

Preview