Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Il convient de trouver des solutions pour pallier à l’obésité qui est un problème de santé publique majeur dû à sa rapide extension mondiale suite à la dégradation de l’hygiène de vie des pays industrialisés. L’acupuncture, dont il existe différentes variétés et qui est une branche de la médecine chinoise, constitue une thérapie sécuritaire, peu coûteuse et remboursée en partie par la LAMal. Elle semble un traitement complémentaire de choix, en plus d’un régime alimentaire et d’une activité physique. S’intéresser aux populations enfantine et adolescente est d’autant plus pertinent dû à la pérennisation de la maladie. Ainsi, selon le niveau d’efficacité prouvée de l’acupuncture dans le cas d’obésité, l’infirmière scolaire sera en mesure ou non d’orienter l’individu sur cette voie. Les articles sélectionnés dans cette revue n’ont pas plus de 10 ans, la population obèse comporte des adolescents excluant ainsi toute cause d’obésité qui ne les concernerait pas. Les résultats montrent des effets bénéfiques non seulement sur la perte de poids, mais également sur les facteurs cardio-protecteurs diminuant ainsi le risque de complications propres à cette maladie. Cependant, malgré ces effets prometteurs, l’implantation de la médecine alternative se heurte à de nombreux obstacles en milieu scolaire.

Abstract

Details

Actions

Preview