Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Problématique: Le problème d’abus de substances chez l’infirmière est connu depuis 150 ans, dès l’époque de Florence Nightingale. Selon les dernières statistiques, de 5 à 20 % des infirmières étatsuniennes souffrent d’addiction à des produits psychoactifs. Ces personnes représentent un danger potentiel pour la santé et la sécurité du patient, de même que pour les leurs. Dans les années 1980, les USA ont mis en place un programme alternatif à la discipline (en anglais, Alternative To Discipline, ou ATD) pour remédier à cette situation. Objectif: La présente revue documentaire vise à répertorier les avantages qu’une infirmière souffrant d’abus de substances peut tirer d’un programme ATD. Méthode: Des recherches ont été effectuées dans les bases de données CINHAL et PubMed (se reporter à la section Méthodologie) en vue de faire une sélection d’articles pertinents. Les six articles retenus ont ensuite été analysés en utilisant la grille de lecture critique de Fortin (2010). Résultats: Les résultats sont classés sous deux thèmes principaux: l’efficacité du programme ATD et les témoignages des usagers. Le premier thème est subdivisé en cinq sous-thèmes: la comparaison du programme ATD avec le programme disciplinaire ; la confidentialité ; la réduction du nombre de problèmes personnels ; la protection du public et de l’infirmière ; l’adaptation du programme ATD au programme de promotion de la santé Healthy People 2010. Conclusion: L’analyse démontre que la méthode ATD est bénéfique pour les infirmières souffrant d’abus de substances, mais également pour les institutions et la société.

Details

Actions

Preview