Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Impact de la technique de la boutonnière sur les complications de fistule chez les hémodialysés chroniques. Depuis une trentaine d'années la technique de piquage en boutonnière a été instaurée dans de nombreux centres de dialyse dans le monde entier. La technique de piquage traditionnelle dite multisite, consiste à piquer à chaque séance à des endroits différents de la fistule artério-veineuse (FAV). La technique de piquage en boutonnière consulte à canuler en insérant l'aiguille à chaque séances au même endroit de la FAV, avec un même angle et même profondeur afin de créer un tunnel. L'objectif de cette revue de littérature est de comparer ses deux techniques de piquage afin de d'objectiver si la nouvelle technique présente potentiellement plus de risques de complications que la traditionnelle. Les bases de données CINHAL et PubMED ont été consultées afin d'effectuer cette revue littérature. Celles-ci nous ont permis d'extraire les 58 articles scientifiques, dont nous avons gardé sept correspondants à nos critères d'inclusion. Ceux-ci ont été analysés et les résultats ont été insérés dans une grille de lecture proposée par notre directrice de travail de Bachelor. Ces derniers apparaissent dans la grille sous forme de synthèse narrative. Il a été démontré que la technique de piquage en boutonnière présente plus de risque d'infections de la FAV contrairement à la technique multisite mais qu'elle occasionne moins d'hématomes, d'anévrismes et de douleurs. Elle est également préférée par les soignants ainsi que par les patients. Le risque d'infections n'est pas négligeable mais il a été prouvé que le respect de règles d'hygiène rigoureuse et du protocole de soins permet la diminution de cette complication.

Details

Actions

Preview