Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Introduction La brûlure est l’une des expériences des plus douloureuses que l'être humain puisse vivre et la gestion de la douleur reste insuffisante. La douleur peut induire des troubles psychologiques graves, dont l'anxiété. Le patient brûlé risque d'entrer dans un cercle vicieux, où l'anxiété entretient la douleur et vice-versa. Ce processus peut entraver les séances de physiothérapie et tend donc vers une diminution d'efficacité en terme de mobilité et de fonction. Objectif Evaluer les effets de l'hypnose sur la douleur et l'anxiété chez un patient brûlé et les mettre en lien avec notre prise en charge physiothérapeutique. Méthodologie La recherche de documentation dans les bases de données PubMed, Cochrane, CINAHL, PEDro et Kinedoc a été effectuée entre septembre 2014 et janvier 2015. Les articles définitifs ont été sélectionnés sur la base de nos critères d'inclusion et d'exclusion, en se référant au titre, résumé, puis au texte intégral. Résultats Nous avons sélectionné quatre articles. Tous mesurent la diminution de la douleur par l'hypnose, et seulement trois la diminution de l'anxiété. Chaque étude traitée a bénéficié d'un groupe comparaison différent et les modalités d'application l'étaient aussi. Seulement deux articles montraient une diminution statistiquement significative de la douleur par l'hypnose. Discussion L'exhaustivité, la complexité ainsi que les limites du sujet étudié nous obligent à rester vigilantes quant à l'établissement d'hypothèses cliniques. Conclusion Notre objectif de recherche a été atteint par la mise en évidence de la rupture du cercle vicieux douleur-anxiété grâce à l’hypnose, pour une prise en charge physiothérapeutique plus efficace.

Abstract

Details

Actions

Preview