Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Introduction Notre étude concerne l’exposition du cristallin de l’opérateur en neuroradiologie interventionnelle en pédiatrie, du fait de l’utilisation d’un système de radioscopie biplan et de sa proximité avec le patient. L’opérateur ayant participé à notre étude portait systématiquement des lunettes plombées, nous avons testé l’efficacité de différentes paires. Matériel et méthode Nous avons mesuré, durant 12 interventions similaires, la dose au cristallin d’un neuroradiologue à l’aide de 36 TLD placés sur son bonnet chirurgical. Afin de déterminer l’efficacité des lunettes plombées, nous avons effectué des mesures reproduisant les conditions cliniques. Un détecteur Unfors NED a été placé sur l’oeil gauche d’un fantôme représentant l’opérateur. Quatre paires de lunettes plombées ont été sélectionnées en vue de tester différents paramètres. Résultats Nous avons obtenu un équivalent de dose individuel Hp(0.07) de 457 μSv pour le cristallin de l’oeil gauche et de 268 μSv pour le cristallin de l’oeil droit. La dose au cristallin peut être réduite d’environ un facteur 3 avec l’utilisation de lunettes plombées adaptées. Le modèle de lunettes le plus couvrant atténue jusqu’à 50% de plus qu’un modèle moins couvrant. L’ajout d’une protection latérale permet d’augmenter l’atténuation jusqu’à 13% comparé au même modèle sans protection latérale. Conclusion Nous avons estimé une dose annuelle à 2.2 mSv pour l’oeil le plus exposé. Cette contribution est non négligeable, sachant que la pédiatrie ne représente qu’une partie des examens réalisés. Le choix des lunettes plombées influence la protection du cristallin. Un modèle de lunettes de grande taille offre une meilleure protection qu’un modèle moins couvrant mais muni d’une protection latérale.

Details

Actions

Preview