Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Objectif : Le stress est fortement documenté dans la littérature scientifique. Beaucoup d’études évaluent son impact pendant la grossesse sur l’enfant à venir et sur l’issue obstétricale. Toutefois, les connaissances et pratiques sont peu stabilisées. L’espoir de ce travail repose sur la possibilité de prévenir ou diminuer le stress prénatal dans la pratique quotidienne puisqu’il est reconnu comme un problème de santé publique. Méthodologie : Cette recherche a été réalisée grâce aux bases de données Pubmed, Midirs et Cinhal. Elle concerne les interventions professionnelles pour prendre en compte le stress des femmes enceintes. Neuf études ont été analysées avec des grilles spécifiques de lecture : deux revues systématiques, trois essais contrôlés randomisés, deux études transversales et une étude qualitative. L’ensemble du corpus a ensuite été synthétisé pour en extraire les résultats. Résultats : Deux axes découlent de l’analyse : les interventions pour réduire les symptômes de stress (relaxation) et la prise en compte des potentiels stresseurs (facteurs psycho-sociaux). Il n’y a ni recommandations précises ni consensus pour dépister, prévenir et traiter le stress. Cependant, en connaître les causes et traiter les femmes à risque se révélerait utile pour promouvoir leur santé et l’issue obstétricale. Discussion : Les études analysées expliquent que le stress prénatal reste un sujet novateur et qu’en l’absence d’essais à larges échantillons, peu d’indications précises pour les soins peuvent être conseillées. Néanmoins, ce travail propose quelques pistes réflexives pour la pratique sage-femme en Suisse en regard des données probantes en collaboration avec les professionnels de la périnatalité.

Abstract

Details

Actions

Preview