Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Introduction : La cervicalgie non-spécifique est une atteinte relativement fréquente. Cette pathologie a déjà été mise en relation avec une altération de l’activité des muscles cervicaux. Une altération des muscles scapulaires a également souvent été citée, d’où l’intérêt d’étudier l’éventuelle implication de cette région dans cette atteinte. Objectif : L’objectif de cette revue est d’évaluer le lien entre l’activité du dentelé antérieur et du trapèze inférieur et les cervicalgies à l’aide de l’EMG et de l’IRM fonctionnelle. Méthodologie : Pour cette revue de type quantitatif, les bases de données PubMed et CINHAL ont été consultées entre décembre 2014 et février 2015. Les différents tris et l’évaluation de la qualité effectuée par les deux auteurs indépendamment ont permis d’obtenir 5 articles. Résultats : Les 2 études sur l’activité du dentelé antérieur ont démontré un changement significatif de son organisation temporelle et spatiale. Une altération significative de l’activité du trapèze inférieur s’est manifestée dans 2 études sur 4, les 2 qui comportaient des individus cervicalgiques avec atteinte scapulaire. Conclusion : Malgré une altération d’activité du dentelé antérieur, l’hétérogénéité des résultats du trapèze inférieur ne permet pas de consensus pour tous les patients cervicalgiques. La cinématique scapulaire a néanmoins une place essentielle dans la compréhension biomécanique des cervicalgies, en particulier dans certains sous-groupes. Les cliniciens devraient donc garder à l’esprit qu’une telle altération provoque des contraintes au niveau du quadrant supérieur. D’autres études sont cependant nécessaires pour approfondir le sujet.

Abstract

Details

Actions

Preview