Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Contexte : Environ 80% des patients amputés après un traumatisme disent ressentir des douleurs qui entravent leur qualité de vie et empêchent une réadaptation efficace. Cadre de recherche : Utilisation de la théorie de la gestion des symptômes. Objectif : L’objectif de cette revue est de découvrir quelles sont les méthodes non-médicamenteuses que les infirmiers1 et patients peuvent mettre en place afin de pallier aux douleurs d’un membre amputé. Ce phénomène est maintenant considéré comme un problème majeur en santé publique. Méthode : Deux bases de données ont été consultées : CINHAL et Google Scholar. Les critères d’inclusion sont des articles en français, anglais, italien ou espagnol ; La population décrite doit avoir subi une amputation du membre inférieur ou supérieur uniquement ; date de publication des sources à partir de 2005. Huit articles ont été sélectionnés pour la réalisation de ce travail. Résultats : Plusieurs techniques sont actuellement testées dans le but de pallier la douleur fantôme et montrent des résultats positifs qui devront encore être investigués et perfectionnés dans le futur. Discussion : Ce travail permet l’explicitation des rôles infirmiers auprès des patients amputés en posttraumatique dans l’amélioration de la gestion des symptômes récurrents que sont les douleurs fantômes. Le cadre théorique offre une structure à travers les indicateurs spécifiques. Les soignants doivent collaborer pour orienter la personne vers le traitement qui sera le mieux adapté.

Details

Actions

Preview