Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Introduction L’anorexie mentale est en constante évolution et a de graves conséquences au niveau bio-psychosocial. 1 à 2 % de la population adolescente en suisse est touchée par cette pathologie. L’image corporelle et le rapport au corps sont des éléments à risque d’être perturbés chez ces jeunes filles, c’est pourquoi des interventions infirmières en lien avec ces composantes sont importantes dans l’accompagnement de ces dernières. Objectif Trouver des interventions infirmières en lien avec l’image corporelle, afin de favoriser la guérison et d’éviter les rechutes chez des adolescentes atteintes d’anorexie. Méthode Les bases de données CINHAL et PubMed utilisées nous ont fourni huit articles pertinents. Résultats Trois thèmes ressortent de nos résultats : l’estime de soi, la perception corporelle et les interventions infirmières. Les articles étudiés montrent que durant l’adolescence, l’estime de soi est liée à la perception que l’on a de soi. Concernant cette perception, il n’y aurait pas de distorsion de la perception corporelle chez ces patientes. Concernant la prise en charge, le soutien des infirmières et des groupes de pairs est déterminant dans la guérison. Conclusion D’autres recherches devraient être effectuées concernant la prise en charge infirmière en lien avec l’image corporelle pour des patientes anorexiques, afin d’avoir des propositions d’actions concrètes qui permettraient d’améliorer leur image corporelle. La dimension sociale de l’anorexie est peu prise en compte et devrait être plus abordée. Il n’y a pas de recherches longitudinales, ce qui limite la crédibilité des résultats.

Details

Actions

Preview