Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Introduction : Les infections urinaires nosocomiales constituent une menace majeure affectant la santé et les conditions d’hospitalisation des patients. Elles sont source d’inconfort, allongent la durée d’hospitalisation et représentent un risque de complications important pour les personnes touchées. Dans l’optique d’améliorer la qualité des soins, il est primordial de prévenir cette atteinte. Objectif : Identifier des stratégies infirmières pour la prévention des infections urinaires liées à la sonde vésicale au moyen d’un état des lieux des ressources et des connaissances actuelles. Méthode : Une recherche sur les bases de données CINAHL et MEDLINE ainsi que le crossreferencing ont permis de sélectionner six articles. Ceux-ci ont été analysés selon le modèle des systèmes de Betty Neuman. Résultats : Les résultats des articles ont rapporté différentes stratégies infirmières permettant de réduire l’incidence des infections urinaires. La vérification des indications de pose, le retrait de la sonde dès que possible ainsi que le recours à un ensemble de bonnes pratiques seraient efficaces pour réduire le taux d’infection liée au sondage. Les résultats par rapport au type de sonde utilisé n’ont pas été probants. Conclusion : Les infirmières ont à disposition plusieurs moyens permettant de limiter le risque de contracter une infection urinaire suite à un sondage vésical. Elles doivent maîtriser les indications et les bonnes pratiques et jouer le rôle d’advocacy du patient en faveur du retrait rapide de la sonde en collaboration avec l’équipe interdisciplinaire.

Details

Actions

Preview