Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Contexte : La prise en charge aux urgences des femmes adultes victimes de violences sexuelles en Suisse varie d’un canton à l’autre. Dans ces situations, l’infirmière dispose de peu d’autonomie et une grande responsabilité repose sur les épaules de la victime pour entamer des démarches (suivi psychochologique, aspect légal, etc.). Le système SANE employé aux Etats-Unis fait intervenir des infirmières spécialisées qui ont pour mission d’accompagner les victimes aussi bien sur le plan somatique que psychiatrique, administratif et jucidiaire. Objectif : Démontrer les bénéfices de la prise en charge SANE et établir la possibilité d’un tel programme en Suisse. Méthode : Plusieurs articles ont été sélectionnés dans les bases de données CINAHL et PubMed à l’aide de mots clés traduits dans leurs thésaurus respectifs puis triés selon des critères précis. Cinq des articles choisis ont été analysés puis leurs résultats classés par thématiques. Résultats : Quatre concepts spécifiques à la prise en charge SANE ressortent des résultats : la nécéssité d’une prise en charge globale des victimes de violences sexuelles, le potentiel de l’interdisciplinarité, le bénéfice de la centralisation des services et la facilitation des démarches judiciaires. Ces concepts s’insèrent dans le cadre de la théorie de la transition de Meleis. Conclusion : Le système SANE déjà bien ancré aux USA depuis plusieurs années, provoque une remise en question du rôle et de la responsabilité infirmière actuels en Suisse.

Abstract

Details

Actions

Preview