Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Contexte : La dépression post-partum provoque chez la femme des répercussions importantes concernant son rôle de mère et est sous-diagnostiquée, engendrant une perturbation de la systémique familiale. Objectif : Identifier les interventions infirmières auprès des femmes souffrant de dépression postpartum incluant la systémique familiale. Méthode : Deux bases de données ont été utilisées : CINAHL et PubMed. Les équations de recherche ainsi que les critères d’inclusion et d’exclusion ont permis de sélectionner cinq articles. Ils sont analysés en se référant à la grille de Fortin. Les contenus des articles ont été articulés à l’aide du modèle de McGill. Résultats : Les femmes ne parviennent pas à mettre en place des stratégies de coping satisfaisantes. Elles sont favorables pour un accompagnement infirmier/ère, des conseils et un dépistage. Des interventions telles que des entretiens d’écoute ou un programme de psychoéducation réduiraient les symptômes dépressifs. La conséquence de la dépression post-partum sur les hommes engendre une augmentation des responsabilités et des stratégies de coping et d’apprentissage ressenties comme inefficaces. Discussion : Diverses hypothèses de prises en soins sont envisageables dans la dépression postpartum. Le soutien social, l’inclusion du conjoint, l’accompagnement, la prise en charge pluridisciplinaire ainsi que la mise en place d’interventions durant l’hospitalisation, au retour à domicile, évaluées par l’infirmier/ère et basées sur les besoins des femmes. L’apprentissage permet aux mères et à l’entourage la mise en place de stratégies de coping pouvant réduire les symptômes dépressifs.

Abstract

Details

Actions

Preview