Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Contexte : Les soins palliatifs ont émergé en réponse au vieillissement démographique. Ils sont donc peu développés au niveau de la pédiatrie, ce qui entrave la continuité des soins pour cette population. Or, l’accès à ces soins pour les adolescents doit être spécifique à leurs besoins. Objectifs : Identifier quels sont les besoins des adolescents en fin de vie. Stratégies de recherche : Deux bases de données ont été utilisées : CINAHL et MedLine, par le biais de mots-clés, de descripteurs et de Mesh. Parmi tous les articles identifiés, six articles répondant à l’objectif ont été inclus selon des critères d’inclusion et d’exclusion. Synthèse des données : Les articles ont été synthétisés sous forme de tableaux et leurs résultats ont été analysés par le biais du modèle théorique de Nola Pender. Résultats : Après l’analyse des six articles, différents facteurs ont été identifiés comme ayant une influence sur les besoins et sur l’engagement dans un comportement de promotion de santé. Ces facteurs sont de type : individuels, interpersonnels, situationnels et liés aux comportements spécifiques, à la cognition et aux sentiments. Discussion : Les résultats suggèrent que les discussions de fin de vie devraient inclure l’adolescent et avoir lieu avant la phase terminale. Cette intervention augmente la congruence entre les adolescents et leur représentant et permet la promotion du respect des souhaits de l’adolescent. Ceci permettrait de diminuer la souffrance et d’augmenter la qualité de vie. Certains auteurs recommandent qu’il serait nécessaire de développer des structures hospitalières spécialisées pour les adolescents.

Abstract

Details

Actions

Preview