Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Introduction : Le diabète de type 2 est une problématique mondiale. Les migrants étant une population plus à risque et plus vulnérable au diabète de type 2 et à ses complications, il devient nécessaire pour les soignants de développer des compétences transculturelles. Objectif : Le but de ce de travail est de décrire quelle est l’influence de la culture sur les comportements d’autosoin chez une personne en situation de migration présentant un diabète de type 2. La théorie du soin transculturel de Madeleine Leininger a été utilisée comme cadre théorique de référence. Méthode : Une recherche d’articles qualitatifs, par mots-clés et descripteurs, a été effectuée dans deux bases de données (Pubmed, CINAHL). Sept articles ont été retenus. Résultats : Les résultats extraits des articles répondant à la question de recherche sont classés en quatre thèmes principaux, puis en sous-thèmes, tirés du cadre théorique de Leininger. Les voici : L’héritage culturel, « Sous-culture » personnelle: Pattern de soin personnel, Confrontation et proximité avec la culture d’accueil, Condition situationnelle de la personne. Discussion : Une approche culturelle de l’autosoin permet de mieux comprendre les pratiques de soins chez les migrants et le contexte dans lequel elles prennent place. Cela est nécessaire pour l’élaboration d’un projet de soins infirmiers cohérent et adéquat.

Abstract

Details

Actions

Preview