Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Le but de notre travail de Bachelor est de déterminer dans quelles conditions l’air gap pourrait remplacer la grille anti-diffusante afin de réduire la dose à l’entrée du patient sans affecter la qualité d’image. Pour ce faire, nous avons utilisé des épaisseurs de plexiglas de 5, 10, 15 et 20 cm pour simuler différentes épaisseurs de patient. Deux tensions utilisées en radiographie conventionnelle de 85 et 121 kV ont été examinées. Une grille amovible de sélectivité 10:1 avec un point focal de 1.15 cm a été comparée à différents air gap (5, 10, 20 et 35 cm). Pour l’air gap, les distances foyer détecteur sont augmentées de la même distance d’air gap de sorte que la distance foyer patient reste la même qu’avec la grille. Nos résultats montrent que pour l’épaisseur de 5 cm, l’utilisation d’aucune technique de rejet de diffusé est la plus optimale. Mais pour une épaisseur de 5, 10 et 15 cm, c’est-à-dire lors de diffusé faible à moyen, l’air gap s’est montré plus performant que la grille d’un point de vue qualité d’image et dose pour 85 et 121 kV. Par contre, à 20 cm d’épaisseur, la grille donne une meilleure qualité d’image mais l’air gap est davantage performant au niveau de la dose à l’entrée. Nous préconisons un changement de pratique à 10 cm d’épaisseur en utilisant un air gap de 10 cm à la place de la grille. Pour 15 cm d’épaisseur, l’air gap idéal serait de 20 cm mais l’agrandissement est trop élevé avec une distance de 1.35. Cependant, pour des épaisseurs de 20 cm nous préconisons de conserver la grille.

Abstract

Details

Actions

Preview