Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Introduction : En Suisse, les maladies cardio-vasculaires sont la première cause de mortalité ; environ 21'000 décès surviennent chaque année des suites de maladies ischémiques du cœur et plus d’un tiers sont liées à l’infarctus du myocarde. Les urgences reçoivent environ 4'400 consultations journalières. Cela exige un tri important et rapide par les infirmières des urgences pour limiter le temps d’attente et assurer une prise en charge efficace aux patients dans le besoin vital de soins, nécessitant une revascularisation. Objectif : Le but de ce travail de revue de littérature vise à optimiser la prise en charge des patients atteints d’infarctus du myocarde lors du triage aux urgences, afin de prévenir les complications. Méthode : Sept articles sont ressortis par le biais des bases de données CINHAL et PubMed. Résultats : Les résultats ont démontré que l’évaluation de la douleur thoracique en fonction de l’âge, du sexe, de l’ethnie, et des besoins immédiats du patient et des systèmes de santé permet une amélioration du temps et du taux de reperfusion. Ces résultats ont été analysés selon la théorie du déficit d’auto-soins d’Orem. Conclusion : La clarification des résultats en lien avec le cadre théorique montre l’impact des infirmières sur la prise en charge de l’infarctus, afin d’en diminuer le temps ou les erreurs liées au triage. Ces résultats offrent donc des pistes, pour la pratique infirmière en Suisse et la recherche, permettant d’améliorer la qualité de vie des patients à long terme.

Abstract

Details

Actions

Preview