Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Introduction : 2% de la population mondiale est atteinte de troubles bipolaires, maladie chronique considérée comme une des affections psychiques les plus complexes, engendrant le plus de coûts et de déficits. Les troubles bipolaires génèrent des impacts considérables sur le plan social et le risque de mauvaise adhésion médicamenteuse est élevé. Entre 18 et 54% des patients arrêtent leur traitement, lequel a pour but de maintenir une euthymie afin de prévenir les rechutes et les hospitalisations fréquentes. Pour les personnes atteintes de la maladie, le besoin permanent de médication et ses effets secondaires sont les principales causes de mauvaise adhésion. Objectif : Le but de ce travail est d’identifier les interventions infirmières psychosociales qui influencent l’adhésion thérapeutique des adultes atteints de troubles bipolaires en phase euthymique, lors d’un suivi ambulatoire. Méthode : La recherche sur les bases de données CINAHL et Pubmed, ainsi que le cross-referencing, ont abouti à la sélection de sept articles qui sont synthétisés en se basant sur la théorie de Pender. Résultats : Les résultats de six articles montrent l’impact positif des interventions psychosociales, telles que la psychoéducation, l’entretien motivationnel, le soutien par les pairs ou la thérapie personnalisée, sur l’amélioration de l’adhésion. Les résultats d’un article ne révèlent pas d’amélioration significative. Conclusion : La pratique infirmière devrait intégrer ces interventions psychosociales dans un but d’amélioration de l’adhésion thérapeutique. Cependant, l’effet de celles-ci sur le long terme mériterait davantage de recherches supplémentaires.

Abstract

Details

Actions

Preview