Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Problématique : L’anxiété psychotique dans la schizophrénie est une composante qui altère la qualité de vie des patients tant au niveau psychologique que physique. Par conséquent, la qualité de vie de ces patients est diminuée. L’anxiété panique peut engendrer une perte de contact avec la réalité, ce qui exacerbe les symptômes positifs de la schizophrénie. Objectif : Diminuer l’anxiété chez les patients adultes souffrant de schizophrénie à l’aide des thérapies de la relaxation musculaire et de la pleine conscience. Méthode : Une recension d’articles à partir des bases de données CINHAL et PubMed a permis de sélectionner huit articles. Les critères d’inclusion des articles sont les suivants : les articles ont une date de prution entre 2005 et 2016 ; doivent concerner une population adultes entre 17-65 ans ; les participants sont atteints de schizophrénie et présentent de l’anxiété. Résultats : Les thérapies de relaxation musculaire et de pleine conscience ont démontré une diminution de l’anxiété chez les patients souffrant de schizophrénie ainsi qu’une diminution des symptômes positifs et négatifs et une amélioration de la qualité de vie. Discussion : Le rôle des infirmières dans la gestion de l’anxiété du patient est au premier plan. Les thérapies de relaxation musculaire et de pleine conscience peuvent être utilisées dans les soins infirmiers en santé mentale mais aussi dans d’autres contextes comme la médecine ou la chirurgie. L’implantation de ces thérapies complémentaires exigent une formation des infirmiers.

Details

Actions

Preview