Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

L’objectif de ce travail est de mettre en évidence la pratique réelle d’une partie des techniciens en radiologie médicale (TRM) de Suisse romande quant à l’utilisation de la fluoroscopie de positionnement lors de la réalisation de radiographies conventionnelles. Il s’intéresse aux incidences radiologiques pour lesquelles elle est utilisée ainsi qu’aux raisons qui poussent les professionnels à l’employer. Les données ont été recueillies à l’aide d’un questionnaire en ligne. Il a été transmis à 11 établissements répartis dans toute la Suisse romande à l’exception de Genève. Le taux de participation s’élève à 33%. Les résultats indiquent que 39% des TRM interrogés utilisent ou souhaiteraient utiliser la fluoroscopie de positionnement. Elle est plus employée dans les centres privés et majoritairement pour les incidences du rachis, du genou et de l’épaule. Les raisons qui poussent les répondants à l’employer sont la radioprotection, suivie de la taille et la corpulence du patient, le degré de collaboration de celui-ci ainsi que la présence de matériel chirurgical, puis la qualité de l’examen. Les autres répondants y sont opposés pour une question de radioprotection, parce qu’ils estiment avoir suffisamment de connaissances et que la pratique est contraire à leurs représentations du métier de TRM. Il existe au sein de la population de TRM de Suisse romande le même débat présent dans la littérature internationale. Ce travail démontre qu’il s’agit d’un questionnement complexe et la nécessité de continuer l’exploration de ce sujet afin d’aboutir à une prise de position de la part des associations professionnelles suisses.

Details

Actions

Preview