Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Introduction : L’activité physique fait pleinement partie de la prise en charge du patient atteint de mucoviscidose. Cependant, il semble difficile pour les patients de pratiquer une activité physique régulière, notamment à cause du manque d’attractivité des activités proposées. L’objectif de cette revue de littérature est de déterminer si l’intensité atteinte lors de différents jeux vidéo interactifs est comparable aux activités physiques traditionnelles. Méthodologie : Cinq bases de données ont été questionnées entre septembre 2015 et février 2016. Les études ont été retenues si la population cible était des enfants de six à dix-huit ans et l’intervention basée sur un jeu vidéo interactif. Les articles publiés avant 2010 n’ont pas été retenus. Résultats : Vingt-cinq articles ont été trouvés, dont trois ont répondu aux critères d’inclusion. Il s’agit de deux études observationnelles et une étude cas-témoin. Nous obtenons deux catégories de jeux : basse intensité et intensité modérée. Pour la basse intensité (Wii Boxing et Wii Fit Plus), la FC atteinte est entre 62 et 63% de la FCmax théorique. Concernant les jeux d’intensité modérée (River Rush, Wii Jogging, Wii Active et Wii Family Trainer), la FC s’élève de 74 à 82%. Discussion : Avec un sujet récent et malgré le peu d’études disponibles, les premiers résultats s’avèrent intéressants. Les jeux vidéo apparaissent comme étant d’une intensité similaire aux activités physiques traditionnelles, tout en étant plus divertissants. Néanmoins, des études contrôlées randomisées sont indispensables pour valider ces résultats.

Details

Actions

Preview