Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Contexte Le cancer du sein et ses traitements engendrent de lourdes répercussions physiques et psychosociales chez la femme. L’autogestion des symptômes pourrait être une approche efficace dans le système socio - sanitaire actuel où les maladies chroniques représentent un enjeu majeur. Objectifs L’objectif de cette revue est d’identifier les facteurs favorisant l’autogestion des symptômes chez les femmes atteintes de cancer du sein, à différents stades de la maladie, pour une meilleure prise en charge infirmière. Méthodes Les bases de données CINAHL et PUBMED ont été consultées. La recherche documentaire a répertorié 148 articles de 2007 à 2018. Six articles ont été retenus pour la revue de la littérature et considèrent des femmes atteintes de cancer du sein, à différents stades et âges. Résultats Les résultats ont permis d’identifier les caractéristiques des patients, le sentiment d’efficacité personnelle et les types d’interventions comme facteurs majeurs influençant l’autogestion des symptômes chez les femmes. Ces facteurs ont été interprétés selon la théorie de l’autogestion des symptômes de Hoffman (2013). Discussion L'identification des facteurs par les infirmières peut représenter un bénéfice pour la mise en oeuvre d’interventions centrées sur l’autogestion des symptômes. Les interventions futures, dans des contextes chroniques particulièrement, pourraient cibler ces facteurs, dans une finalité de partenariat soignant soigné. Les limites principales de la revue sont la variabilité des traitements et les caractéristiques des femmes.

Details

Actions

Preview