Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

L’éducation physique et sportive (EPS) dans le canton de Vaud est la seule discipline qui n’est pas sujette à l’évaluation par les notes. Elle ne participe donc pas au classement par niveau (VSO/VSG/VSB) du système scolaire vaudois. Cela signifie pour l’enseignant que ses classes ne sont pas organisées selon le niveau d’habileté des élèves. S’adapter aux besoins variés des élèves est donc le défi permanent du maître d’éducation physique et sportive. Comment peut-il donc différencier son enseignement de manière efficace ? À travers ce travail, j’ai souhaité créer une aide pour l’enseignant dans le but d’adapter son enseignement aux différents besoins des élèves en proposant un outil diagnostique. Dans la littérature, il existe plusieurs facteurs qui permettent de différencier les élèves (morphologiques, intellectuels, etc.). Cependant il n’a pas été possible de tous les développer dans le cadre d’un travail. C’est pourquoi, ce dernier a été limité au facteur « coordination » que j’estime être le plus important. Le domaine d’application pratique de ce mémoire concerne les jeux de balle car ils tiennent une place prépondérante dans la planification annuelle de nombreux établissements scolaires. De plus, ils sont souvent source de motivation et d’intérêt de la part des élèves. Ce travail présente dans un premier temps l’élaboration d’un outil diagnostique du niveau de coordination motrice des élèves, puis sa mise en pratique avec des classes du cycle de transition (CYT – 10 à 12 ans). Les résultats obtenus devaient alors permettre de planifier un enseignement par niveau dans les jeux de balle. C’est pourquoi, leur fiabilité a été testée. Contrairement aux attentes, celle-ci n’a pu être garantie pour l’ensemble des sujets. Cependant à travers une analyse réflexive des résultats, des pistes d’adaptation de l’outil diagnostique sont proposées pour faciliter son utilisation par des maîtres d’EPS sur le terrain.

Details

Actions

Preview