Files

Abstract

Introduction : De nos jours, le milieu de la santé doit faire face à d’importants changements sociodémographiques et économiques obligeant le système de soins à initier des modifications. Ces dernières poussent les professionnels à s’adapter afin de pouvoir répondre aux milieux hospitaliers dont les attentes se font toujours plus exigeantes. Un des outils à disposition des professionnels est la collaboration interprofessionnelle (CIP), un processus interactionnel permettant d’augmenter la qualité des soins en étant centré sur le patient. Le processus de prise de décision clinique (PDC) est un élément inhérent à la CIP mais demeure néanmoins un maillon susceptible, selon la qualité de la communication, de mener aux erreurs médicales. But : Découvrir quels sont les éléments qui régissent et influencent le processus PDC dans un contexte de CIP dans le service de médecine interne du CHUV. Notre objectif est d’apporter des pistes permettant d’améliorer la collaboration quotidiennement afin de faciliter le processus de PDC. Méthodologie : À partir de situations vidéo-filmées, quatre séquences ont été sélectionnées et analysées selon une méthodologie qualitative qui est l’analyse des interactions avec comme outil d’analyse, l’analyse conversationnelle. Résultats et conclusion : Lors de notre analyse, quatre thématiques se sont démarquées par la récurrence de leurs apparitions et par leur impact sur le processus de PDC. Les champs d’expertise des différentes professions, le manque de données probantes, l’intérêt au changement ainsi que les attitudes des professionnels semblent influencer dans le processus de PDC. Les résultats tirés de nos analyses sont en partie en adéquation avec la littérature existante.

Details

Actions

Preview