Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

INTRODUCTION Dans le cadre de leur activité professionnelle en médecine nucléaire (MN), les techniciennes en radiologie médicale (TRM) sont plusieurs à travailler durant la période de la grossesse. À savoir qu’en médecine nucléaire les TRM manipulent des sources non-scellées, et sont plus à même d’être exposés à l’irradiation interne par ingestion ou inhalation. Cette étude nous permettra de répondre aux questions concernant les risques liés à l’exposition aux rayonnements ionisants et de savoir comment ces risques sont perçus par les TRM enceintes. Nous pourrons également identifier les aménagements qui sont mis en place afin de faciliter leur travail durant la grossesse, et de savoir comment les TRM vivent les changements amenés par cette situation de femme enceinte. MÉTHODE Nous avons effectué six entretiens semi-dirigés. Nous avons établi un guide d’entretien traitant chacune des thématiques que nous avons évoquées, et nous avons posé des questions ouvertes afin de laisser la TRM s’exprimer sur son vécu. RÉSULTATS Les TRM participantes ont pour la plupart été satisfaites de la conciliation entre leur activité professionnelle et leur grossesse. Elles ont toutes bénéficié d’un changement de poste qui leur permettait de vivre leur grossesse harmonieusement. La plupart d’entre elles a trouvé du soutien de la part des collègues durant cette période. Certaines TRM pensent tout de même que les lois concernant la radioprotection ne sont pas très précises, par conséquent cela a provoqué quelques situations délicates. CONCLUSION La conciliation de la grossesse avec l’activité professionnelle d’une TRM en médecine nucléaire est concevable. Il est tout de même important pour les TRM enceintes de se renseigner sur les obligations et les droits qui sont les leurs durant cette période, et ne pas hésiter à les faire appliquer.

Details

Actions

Preview