Files

Abstract

Problématique : La thématique des violences sexuelles est sous-estimée au vu du tabou présent dans la société et chez les professionnels. Il peut alors être difficile pour les victimes de dévoiler cet antécédent. Pourtant, la prévalence de ces situations, ainsi que leurs conséquences sur la santé maternelle, nous poussent à approfondir cette problématique que nous serons amenée à rencontrer dans notre pratique. Buts : Questionner le vécu de la période périnatale de femmes ayant un antécédent de violence sexuelle et penser l’accompagnement sage-femme adapté durant cette période. Méthodologie : Cette revue de littérature s’est appuyée sur 9 études issues des différentes bases de données suivantes : CINHAL, PubMed, Midirs et PsychInfo. Synthèse des résultats : En période périnatale, les femmes vivent parfois des réminiscences et des souvenir de l’abus. Aussi, la relation à son propre corps peut être perturbée. Durant la maternité, la femme est confrontée à sa corporalité, ce qui peut l’amener à repenser ce corps autrefois violenté. Les besoins spécifiques de ces femmes sont, notamment, garder le contrôle, dévoiler son abus ou alors garder le silence. La relation entre la femme et la sage-femme peut avoir un certain impact sur le vécu de la femme durant cette période. Conclusion : Ce travail fait émerger des pistes d’amélioration pour la pratique. La prise en charge de ces femmes nécessite la formation des professionnels, la connaissance du réseau, la mise en place d’un dépistage systématique et surtout une pratique quotidienne basée sur des précautions universelles.

Details

Actions

Preview