Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Ce travail propose un atelier de création interdisciplinaire et novateur pour l’enseignement du français au secondaire II. Par l’utilisation d’outils informatiques tels que Keynote et PowerPoint, la séquence questionne le rapport entretenu entre le texte et l’image en s’inspirant d’une démarche propre à l’art contemporain (de Magritte à Jenny Holzer). La séquence que nous avons planifiée et enseignée présente essentiellement un travail de création qui permet d’interroger l’émergence du sens à partir du signe, qu’il soit linguistique ou figuratif, et de réfléchir sur les enjeux liés aux interactions entre le texte et l’image par des activités simples. Il s’agit de créer des diapositives qui mettent en scène des notions propres à la linguistique comme la dénotation, la connotation, le jeu de mots (homonymie, homophonie), l’ancrage métaphorique, en utilisant des phrases brèves additionnées à des images choisies par l’élève. D’autres activités exploitent la plasticité du mot (les mots sont considérés en tant qu’images), l’illustration d’une image par du texte et la mise en mouvement du texte même grâce aux fonctionnalités du programme Keynote. De même que la littérature donne à voir le monde autrement, un détour par une approche inspirée de la didactique des arts visuels permet aux élèves de s’approprier quelque chose d’une démarche artistique. En effet, le travail effectué vise à utiliser tant la langue que les images pour proposer une vision du monde propre à l’élève et centrée sur une thématique déterminée par l’apprenant. Nous en arrivons à la conclusion que la didactique du français doit s’inspirer parfois de celle des arts visuels, au sens où ses travaux possèdent une potentielle destinée de visibilité (exposition, projection) qui pousse l’enseignement vers une pédagogie de projet laissant exprimer la créativité adolescente.

Details

Actions

Preview