Files

Abstract

De récentes études ont démontré que la pratique d’une activité physique (AP) engendre une diminution de la fatigue d’environ 25% chez les patients atteints de fatigue liée au cancer alors que les traitements pharmacologiques n’ont pas fait preuve d’efficacité. Malgré ces preuves scientifiques établies, la pratique d’une activité physique est encore un moyen peu connu et rarement mis en place par les patients et les professionnels de la santé.

Details

Actions

Preview