Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Aujourd’hui, de nombreux didacticiens et pédagogues sont favorables à l’utilisation du jeu dans l’enseignement. Pourtant, sa place dans le système éducatif est loin d’être acquise et sa définition reste floue. À travers la pratique du jeu dans l’enseignement de la géographie au gymnase, il s’agit de s’interroger sur la légitimité de l’utilisation du jeu, sa plus-value, ainsi que la mise en place nécessaire à un tel dispositif. Après un détour par l’histoire du jeu et de sa pratique, ce travail permet de s’interroger sur la place du jeu dans l’enseignement de la géographie. Pour cette partie pratique, la réflexion s’articule autour de deux jeux utilisés dans le cadre d’une séquence d’enseignement- apprentissage sur l’aménagement du territoire. Le premier est un jeu de rôles autour du complexe touristique de la station d’Aminona en Valais, alors que le second s’apparente plutôt à un jeu de simulation sous forme de projet urbanistique. L’analyse de la mise en place de ces jeux et de leur pratique permet de mettre en valeur les qualités du jeu. En effet, ce dernier permet non seulement de mettre en pratique les concepts propres à la discipline de la géographie au travers de situations concrètes, mais il permet également d’acquérir d’autres compétences, appelées transversales. Le jeu peut donc être considéré comme un outil pédagogique à part entière. Dans une plus large mesure, il permet à l’élève de se confronter aux enjeux liés aux territoires et à l’espace, ainsi que d’exercer son rôle de futur citoyen, véritable acteur de la société.

Details

Actions

Preview