Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

L’image est omniprésente dans nos sociétés, de plus, elle correspond, spécialement chez les jeunes, à un mode de plus en plus répandu d’acquérir de l’information au détriment de l’écrit. Avec la multiplication des beamer dans les salles, la vidéo a fait son entrée dans les classes. Mais, d’un point de vue pédagogique, son utilisation pose un certain nombre de problèmes méthodologiques. Comment faut-il les utiliser? A quelle fréquence? Et dans quel contexte? Les enseignants en histoire furent les pionniers dans l’utilisation de ce média. Ils utilisent diverses sources et proposent de nombreuses activités. Ils tirent ainsi avantage de leurs compétences dans l’analyse des documents. Les autres branches devraient profiter de leurs savoirs pour intégrer, si cela fait sens, la vidéo dans leurs cours. En économie, on a intégré la vidéo par l’intermédiaire d’extraits du Journal Télévisé. La matière s’y prête bien. En effet, elle fait souvent les titres de l’actualité, tant dans la presse écrite qu’à la télévision. Par ce biais, nous répondons à l’un des objectifs du plan d’étude cadre du programme d’économie de première année, qui veut que nos élèves soit à même d’analyser de manière critiqueet de commenter l’actualité économique. La meilleure utilisation des fiches pédagogiques ainsi que leur place par rapport à la vidéo dépendent du contenu de la vidéo et de nos objectifs. Il semblerait cependant que si l’on cherche une compréhension globale du contenu, il serait préférable de ne pas focaliser l’attention des élèves en distribuant le questionnaire avant le passage de la vidéo.

Details

Actions

Preview