Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Un enseignant, aujourd’hui, se retrouvera forcément un jour confronté à un élève dyslexique dans ses classes. Cependant, on ne lui demande pas de gérer seul le suivi de ces élèves. Il existe, dans le canton de Vaud, des structures spécialisées dans la gestion de ces troubles, les services PPLS, dont font partie les services logopédiques. L’enseignant, dans son rôle de formateur, est amené à travailler avec les partenaires de l’école que sont les logopédistes, dans le but de favoriser les acquisitions des enfants souffrant de troubles du langage, dont font partie les dyslexiques. Ce travail de recherche, réalisé sur la base d’entretiens, menés auprès de quatre duos enseignants – logopédistes à propos d’élèves du deuxième cycle primaire et du cycle de transition, a pour objectifs de comprendre la relation qui lie ces deux professionnels et de comparer leurs pratiques de manière à trouver des pistes permettant d’optimiser la collaboration déjà en place. La collaboration entre ces deux professionnels est prescrite, mais sa qualité dépend fortement des outils dont ils disposent. Nous leur avons donc demandé de s’exprimer sur leur ressenti dans les collaborations mises en place, sur les aspects positifs ou à améliorer afin d’obtenir des pistes pour les rendre plus optimales.

Details

Actions

Preview