Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Si l’on observe la proportion de femmes par rapport à celle des hommes dans le domaine de l’enseignement primaire, on note que la profession est exercée en grande partie par des femmes. Face à ces résultats, nous nous sommes demandé si le genre influençait le rapport d’autorité et de confiance et de confiance entre élèves et enseignant-e- s. Afin d’affiner notre questionnement, nous avons décidé de nous baser sur des stéréotypes qui présentent une vision de l’homme plus sévère et de la femme plus douce, et de vérifier si les élèves étaient également sujets à ces représentations et si ces dernières se modifiaient avec l’expérience des élèves ou demeuraient inchangées. Nous nous sommes donc centrés sur l’observation des indicateurs marquant les relations d’autorité et de confiance entre enseignant-e-s et élèves pour effectuer notre recherche. La récolte des données s’est déroulée dans deux classes du CYP2/1 dont la maîtrise de classe était attribuée à un enseignant, où les élèves ont eu à répondre à un questionnaire au début de l’année scolaire ainsi qu’au terme du premier trimestre. Des entretiens semi-dirigés ont également été menés avec un échantillonnage d’élèves de chaque classe. Pour la création de nos questionnaires ainsi que pour leur analyse, nous nous sommes appuyés sur les définitions des concepts clés de notre travail, qui sont le genre, l’autorité, la confiance et les représentations, données par différents auteurs et ce, plus spécifiquement, dans le contexte scolaire. Nous avons par la suite extrait de ces définitions un certain nombre d’indicateurs permettant de cerner les représentations des élèves.

Details

Actions

Preview