Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Une abondante littérature décrit l'islam comme une religion une et monolithique et présente les musulmans comme une communauté unifiée au plan des croyances, des obligations cultuelles et des règles à observer. Mais, actuellement, certains chercheurs (M. Chebel, F. Mohamed-Chérif, F. Dassetto) tentent de dépasser cette représentation et privilégient une approche complexe et plurielle de l'islam. Les termes de diversité, pluralité ou islams au pluriel font justement référence à cette hétérogénéité au sein de la religion musulmane. Par ce travail de mémoire, nous nous intéressons à la manière dont on peut enseigner cet islam pluriel dans une classe de troisième année de maturité gymnasiale. Le but étant de montreraux élèves que l'islam ne peut être réduit aux fondements d'un seul courant, en l'occurrence le sunnisme orthodoxe, mais qu'il est diversifié dans sa réalité sociohistorique. Cet écrit se veut être une analyse critique d'une expérience d'enseignement menée sur l'islam pluriel pendant huit périodes. Il s'appuie, d'une part, sur les concepts spontanés des élèves sur l'islam collectés en début de séquence et, d'autre part, sur les réponses de l'évaluation certificative finale pratiquée en fin de cycle sur la religion musulmane. La confrontation entre les représentations des élèves et les résultats de l'évaluation doit permettre d'évaluer les modifications des savoirs des élèves et de mesurer la pertinence des tâches et activités proposées. De plus, ce travail interroge l'intérêt, les limites et les apories de cette séquence sur la pluralité en islam et cherche notamment à montrer les obstacles rencontrés et à proposer des remédiations dans le but d'améliorer l'apprentissage des élèves sur ce thème.

Details

Actions

Preview