Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Cette étude vise à déterminer, au sein d’un établissement secondaire vaudois, si on constate des changements dans les épreuves certificatives de 9VSG entre 1991 et 2012. Notre hypothèse est qu’une étude rétrospective des épreuves permet de relever certains courants pédagogiques et didactiques, ainsi que des ruptures qui relèveraient des changements dans les pratiques d’enseignement. Après une présentation du contexte historique, nous analysons les épreuves par leur contexte et par leurcontenu. Des apports théoriques, l’analyse des manuels d’enseignement, les consignes du département et l’interview du chef de file de français de l’établissement soutiennent nos propos. L’analyse se divise en deux temps: un travail longitudinal qui étudie les données des examens sur vingt-deux ans à la lumière des évolutions au sein du système scolaire cantonal, puis, une focalisation sur cinq examens particuliers. Deux éléments principaux ressortent. Premièrement, jusqu’en 2002, les épreuves testent des connaissances prescrites par le plan d’études (alignement curriculaire) et travaillées en classe (alignement pédagogique) dans de courts exercices, alors que dès 2003, les objectifs à atteindre sont formulés sous forme de compétences àmaîtriser. Deuxièmement, le niveau taxonomique des tâches que les élèves doivent réalisera évolué: d’exercices d’application, voire de restitution jusqu’en 2002, on passe, à partir de l’épreuve de 2003, à une seule tâche complexe. Les changements majeurs, visibles depuis 2003, s’expliquent par la mise en place de la réforme EVM en 1997, suivie en 2001, par le PEV, ainsi que par les directives du département qui ont été édictées. Pour conclure, cette étude reste ouverte aux futures recherches. Avec le PER (plan d’études romand) dès la rentrée scolaire 2012-2013 et l’entrée en vigueur de la nouvelle loi sur l’enseignement obligatoire (LEO) l’année suivante, nous pouvons déduire qu’il y a de fortes chances pour que dans le futur cela ait un impact sur la forme et/ou le contenu des futurs certificats de 9ème année scolaire ou plutôt, de 11ème année (Harmos).

Details

Actions

Preview