Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Dans ce mémoire de master qui termine une formation en enseignement spécialisé, c’est la technique du topogramme qui a été conceptualisée et testée. Celle-ci devait permettre aux élèves en difficultés d’apprentissage d’améliorer leurs résultats, principalement en structurant différemment les informations d’une leçon. Cet outil est également connu sous le nom de schéma (ou carte) heuristique, de carte d’organisation d’idées ou encore de mind map. Etant donné que les élèves de l’Appui Pédagogique Intégré (API)1 côtoyés jusqu’à maintenant – contexte dans lequel se déroule la partie expérimentale de ce mémoire – manquaient souvent de méthode de travail face à l’apprentissage des leçons, la mise en place d’un tel projet paraissait donc tout à fait justifiée et intéressante. D’un point de vue théorique, cet outil sera mis en lien avec le fonctionnement du cerveau puis avec celui de la mémoire. Ces deux concepts permettront de comprendre en quoi la technique du topogramme peut favoriser une structuration de la matière en lien avec le fonctionnement cortical, facilitant ainsi le passage de la mémoire à court terme vers la mémoire à long terme et améliorant par conséquent les résultats. Il sera ensuite testé auprès de quatre élèves éprouvant des difficultés d’apprentissage. Ce seront les leçons d’environnement qui seront structurées puis étudiées sous forme de topogrammes. L’analyse et l’interprétation des résultats obtenus mettront en évidence si dans ce contexte, l’utilisation de cartes heuristiques peut effectivement aider cette population d’élèves. Cette phase a d’ailleurs révélé de nombreuses variables non envisagées et non prises compte lors des entretiens avec les élèves. Celles-ci pourront ainsi faire l’objet de nouvelles perspectives à explorer avec d’autres élèves.

Details

Actions

Preview