Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Le concept de créativité suscite beaucoup d’intérêt actuellement et les avis divergent quant à son développement. Celui-ci apparaît aujourd’hui dans le Plan d’Etudes Romand sous la capacité transversale de pensée créatrice. Nous avons voulu comprendre plus finement ce qui constituait la créativité chez l’individu. À partir de l’approche multivariée du psychologue Lubart (2003), nous avons conçu une séquence d’enseignement/apprentissage en arts visuels, avec la problématique suivante : comment développer la créativité chez les élèves au travers d’une séquence en arts visuels ? La séquence que nous avons créée a pour objet d’apprentissage le courant surréaliste et est construite selon les phases du schéma de Lagoutte (2009). Au cours de chacune de ces phases, nous avons cherché à entraîner principalement deux aspects de la créativité : la combinaison sélective et la pensée divergente. L’analyse qualitative de nos résultats nous a confirmé que l’environnement et la consigne étaient deux éléments très importants pour le développement de la créativité et que ces deux aspects méritent une réflexion particulière. Par ailleurs, la conciliation entre un cadrage théorique psychologique et disciplinaire n’est pas évidente, étant donné qu’elle mobilise des concepts différents autour de la créativité.

Details

Actions

Preview