Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Problématique : Près de 50% des femmes ont au moins un épisode de cystite au cours de leur vie. Parmi ces cas, 27 à 40% récidivent dans l’année qui suit le premier épisode. Il semblerait que ces épisodes soient initialement provoqués par les rapports sexuels. Sachant que l’utilisation récurrente d’antibiotiques entraîne des conséquences néfastes pour la santé, il est conseillé de réduire au maximum le recours à ce type de traitement. But : Revue de littérature ayant pour but de donner des pistes d’interventions infirmières pour prévenir et gérer les cystites récidivantes chez la femme entre 18 et 45 ans, en bonne santé, non sondée, non gravide. Méthode : Analyse de six articles scientifiques sélectionnés sur les bases de données CINHAL, Google et Google Scholar. Résultats : Les principales interventions relevées concernent la prévention plutôt que la gestion d’épisodes de cystites. Il s’agit principalement d’éviter ou diminuer les facteurs de risques. Pour cela, les séances éducatives sont des moyens efficaces pour en mettre les femmes au courant. Conclusion : Malgré les résultats intéressants et pertinents auxquels ont abouti les auteurs, la plupart d’entre eux, relève la même limite. Il s’agit de la petite de taille des échantillons ne permettant pas de caractériser leurs résultats de « statiquement significatifs ». Par conséquent, ils recommandent d’accroître leurs échantillons pour les études qui suivront. Personnellement, les limites que je mets en avant sont : la faible considération de la sphère intime des femmes participants à l’étude, ainsi que la faible considération des conséquences sur leur quotidien, causées par de l’aspect chronique de cette affection. Je recommande de les développer davantage lors des prochaines études menées sur le sujet.

Details

Actions

Preview