Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Contexte : En Suisse, la pénurie d’organes est manifeste. La littérature aborde souvent cette problématique sous son aspect biomédical mais traite peu de l’accompagnement des familles confrontées au don d’organes, et encore moins de celui des parents dont l’enfant est décédé. Objectif : L’objectif de cette revue de littérature est d’améliorer l’accompagnement infirmier dans la prise de décision du don d’organes, quel que soit le choix des parents. Méthode : Sept articles scientifiques trouvés sur les bases de données de CINHAL et PubMed ont été sélectionnés puis analysés. Les critères d’inclusion principaux sont la date de publication, de 2006 à 2016, et la population ; celle des proches confrontés au don d’organes. Les résultats ont été interprétés à la lumière du modèle systémique familial d’évaluation et d’intervention de Calgary. Résultats : Ils mettent en avant la difficulté des parents à comprendre et accepter la mort de leur enfant, à pallier le manque d’informations et à considérer la possibilité du don d’organes, question abordée souvent trop précipitamment au milieu d’une vive détresse émotionnelle. L’implication de l’infirmière a alors un impact majeur sur le ressenti et la décision des familles. Discussion : L’omniprésence de l’infirmière et sa relation privilégiée avec la famille sont mises en exergue. Une évaluation approfondie, une communication efficiente et un soutien individualisé sont déterminants dans l’accompagnement des familles. À noter que si la problématique du don d’organes était mieux connue tant du public que des professionnels de la santé, cela faciliterait la prise en charge des familles.

Details

Actions

Preview