Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Problématique : Les conséquences de l’apparition d’un locked-in syndrome (LIS) provoque un bouleversement total sur tous les aspects reliés à l’individu, impliquant l’établissement de stratégies d’adaptation, surtout au niveau de la communication. Objectif : Définir comment l’infirmier1 peut participer à l’établissement de stratégies de communication permettant au patient adulte atteint de LIS de retrouver une interaction avec son environnement. Méthode : Deux bases de données ont été utilisées pour la recherche des articles scientifiques qui ont permis l’élaboration de ce travail, CINAHL et Pubmed. Le LIS constituant un sujet peu recensé par la littérature en raison de sa faible incidence, l’« effet boule de neige » par l’intermédiaire de GoogleScholar a permis de compléter les recherches. De plus, deux articles de neuro-réhabilitation ont été ajoutés afin d’étayer les résultats. Résultats : La synthèse des résultats de huit articles préalablement sélectionnés a permis d’identifier trois thèmes principaux : les capacités motrices et cognitives, le développement de la communication et l’utilisation de moyens alternatifs et la qualité de vie. Discussion : Le rôle infirmier est présent et nécessaire au sein de la réhabilitation. De nombreux outils d’aide à la communication existent et leur développement fait partie intégrante de tout programme de réhabilitation. Le rétablissement de la communication a un impact considérable sur la qualité de vie du patient LIS, et représente ainsi un élément essentiel au maintien de cette dernière.

Details

Actions

Preview