Files

Abstract

Les femmes migrantes ayant subi des violences sexuelles ont besoin de recevoir des soins culturellement adaptés en raison de leurs traumatismes psychologiques et somatiques. Le modèle transculturel de Purnell a permis de définir le paradigme de la culture et de guider les résultats en permettant une réflexion sur la manière de pratiquer des soins culturellement compétents. Les articles sélectionnés répondent globalement à la question de recherche, malgré la pauvreté des études sur la problématique de ce travail, ils ont été choisis selon ces concepts : les violences sexuelles, les conflits armés et les interventions soignantes. Un pourcentage extrêmement faible de données ayant un lien avec le concept de migration a été recensé. Des soignants et des femmes ayant subi des violences sexuelles ont participé aux études et ont permis de mettre en lumière, d’une part, les complications graves subies par les victimes de traumatismes sexuels, d'autre part, les manques d'outils des soignants pour la prise en charge des femmes victimes de violences, en particulier pour aborder la question de la sexualité. Néanmoins, des interventions se sont montrées efficaces pour diminuer l’état de stress posttraumatique et favoriser le sentiment de bien-être chez les patientes. Il est nécessaire dans la pratique infirmière d’oeuvrer conjointement pour apporter aux femmes violées et aux personnes migrantes des soins de qualité ; des suggestions sont destinées aux institutions de formation et de soins afin de poursuivre des recherches pour les enseignements des futurs professionnels et l’intégration de méthodes de prise en charge.

Details

Actions

Preview