Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Introduction : La transplantation rénale est une des transplantations les plus pratiquées en Suisse. La bonne adhérence au traitement anti-rejet permet de maintenir le nouveau greffon le plus longtemps et dans les meilleures conditions possibles. La non-adhérence au traitement est un problème fréquemment rencontré chez les patients transplantés rénaux. Objectif : Trouver des outils, dans la cadre de l’éducation à la santé, applicables par les infirmiersères afin de maximiser l'adhérence aux traitements anti-rejet. Méthode : Deux bases de données ont été utilisées pour étayer cette revue de littérature : CINAHL et PuBMed. Suite aux résultats obtenus, six études ont été retenues en fonctions des critères d’inclusion et d’exclusion. Résultats : La revue de littérature a mis en lumière diverses interventions ayant pour but de maximiser l’adhérence au traitement anti-rejet. Les outils que les infirmiers-ères pourrait mettre en place sont, un programme d’éducation basé sur une approche structurée, l’utilisation d’un contrat de soins, des séances d’information approfondies, une application mobile ou encore le recours à une vidéo sur l’importance des anti-rejet. Conclusion : Les outils mis en évidence par les résultats peuvent être appliqués dans la pratique infirmière pour la prise en charge des patients transplantés rénaux. La littérature met cependant en évidence un consensus difficile à avoir sur la définition objective de la non-adhérence. Il serait intéressant pour la pratique et la recherche infirmière d’approfondir cette thématique.

Details

Actions

Preview