Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Contexte : Les cas de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et des démences apparentées augmentent dans notre société. Celles-ci sont le plus souvent prises en charge par des proches aidants qui de par leur rôle peuvent être également atteints dans leur santé. Objectif : L’objectif de ce travail est d’identifier les interventions infirmières individualisées et adaptées auprès des proches aidants s’occupant de personnes atteintes de maladie d’Alzheimer ou de démence apparentée. Ceci afin de soutenir les proches aidants dans leurs différentes transitions et de prévenir les impacts sur leur santé. Méthodologie : revues littéraires ayant pour sujet d’étude les proches aidants de personnes atteintes d’Alzheimer ou de démence apparentée et ayant pour étude les impacts de cette maladie sur les proches aidants. Les articles datent de moins de 15 ans, tel que proposé par les superviseurs. Les deux bases utilisées sont PubMed et CINAHL. 41 articles ont été sélectionnés après lecture du résumé puis 6 ont été retenus pour ce travail et analysés grâce à la grille Fortin. Résultats : Les proches aidants sont à risques de développer des atteintes dans leur santé surtout psychologique : dépression, anxiété, sentiment de fardeau, épuisement et isolement social. Des impacts physiques, économiques et sociaux peuvent également être retrouvés. Discussion : Les infirmiers ont un rôle propre de prévention des risques auprès du proche aidant et peuvent s’appuyer sur le cadre théorique de la transition de Meleis afin d’analyser les impacts et trouver les stratégies d’éducation thérapeutique et de soutien. Les infirmiers pourraient favoriser le lien entre les différents acteurs de la prise en charge du proche aidant et devenir plus proactifs. Le proche aidant, malgré le risque qu’il soit confronté à des impacts surtout psychologiques, peut ressentir de la satisfaction dans son rôle grâce à un sentiment de devoir.

Details

Actions

Preview