Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Introduction : L’instabilité chronique de cheville (ICC) représente l’évolution fréquente de l’entorse latérale de cheville, une des pathologies les plus courantes dans le sport. Pour l’évaluer, l’outil de mesure majoritairement accepté est le questionnaire subjectif Cumberland Ankle Instability Tool (CAIT). Malgré l’abondance de tests cliniques de laxité ligamentaire et de contrôle postural présents dans la littérature, il subsiste un manque de consensus définissant s’ils permettent d’identifier et d'objectiver une ICC, au même titre que le CAIT. Ce Travail de Bachelor, basé sur les fondements d’une revue de littérature, vise à déterminer si des tests cliniques permettent d’évaluer l’instabilité chronique de cheville avec la même valeur diagnostique que ce questionnaire de référence. Méthodologie : Des recherches sur les bases de données PubMed, CINAHL et Embase ont été conduites entre septembre 2016 et janvier 2017. Quatre articles ont été retenus et leurs qualités méthodologiques ont été appréciées à l’aide d’une grille McMaster. Résultats : Les études affichent des qualités méthodologiques variables à la grille McMaster, au vue des réponses obtenues à ses différents items. La corrélation entre les tests cliniques de laxité articulaire instrumentaux et manuel ou de contrôle postural statique et dynamique de cheville au CAIT est insuffisante. Conclusion : Les tests cliniques ne pouvant remplacer le CAIT dans le diagnostic d’une ICC, ils restent une valeur ajoutée pour l’affiner et guider le traitement. Des recherches avec des populations plus grandes et plus homogènes sont nécessaires pour obtenir des résultats plus fiables.

Details

Actions

Preview