Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Contexte : Le pied bot varus équin (PBVE) se définit par une malformation congénitale tridimensionnelle du pied. En l’absence de traitement, l’obtention de la marche devient impossible entrainant un handicap majeur. Les études actuelles signalent de meilleurs résultats avec les traitements conservateurs par rapport aux chirurgies. Deux méthodes conservatrices sont actuellement pratiquées : la méthode Ponseti (MP) et la méthode fonctionnelle française (MFF). Cependant, aucun consensus n’existe au sujet de la méthode optimale à pratiquer. Objectif: L’objectif de cette revue de la littérature est d’évaluer les deux méthodes de traitements conservateurs en comparant les analyses de la marche sur une population âgée de 2 et de 5 ans. Méthodologie: La recherche d’articles s’est effectuée sur les bases de données Pubmed, CINAHL, Ovid, Embase et Cochrane Library en incluant des articles prospectifs, quantitatifs et non-randomisés. Les études devaient effectuer une analyse de la marche à 2 ou à 5 ans avec des enfants atteints de PBVE et traités par une des deux méthodes conservatrices. Résultats : Les quatre articles retenus obtiennent de faibles résultats à la checklist de Downs et Black (1998) (10-11/32 points). Globalement, la MP observe de meilleurs résultats à la marche à 2 ans alors qu’à 5 ans, les enfants présentaient moins d’anomalies après un traitement selon la MFF. Conclusion : Notre travail ne permet pas de déterminer le traitement conservateur optimal. De ce fait, davantage d’études comparant les deux méthodes sont nécessaires.

Details

Actions

Preview