Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Introduction : L’hypermobilité articulaire généralisée (GJH) est le signe principal du syndrome d’hypermobilité articulaire (JHS) et du syndrome d’Ehlers-Danlos type III hypermobile (EDS III). Le mouvement peut se trouver altéré chez ces personnes, par ses différents systèmes touchés. Objectif : Comparer la force maximale et l’activation musculaire entre les adultes avec GJH, JHS ou EDS III et les adultes sains. Méthodologie : Les bases de données CINAHL, PUBMED, EMBASE et PEDRO ont été consultées pour sélectionner les articles après définition des critères d’inclusion (dynamomètre isocinétique ou électromyographie, groupe étude adulte avec score de Beighton ≥ 4/9). Six études quantitatives transversales non-expérimentales ont été retenues. Résultats : Par rapport au groupe contrôle. Une diminution globalement significative de force maximale des fléchisseurs et extenseurs du genou a été observée dans deux études chez les personnes avec GJH (n=71) et deux études chez des JHS/EDS III (n=83), ainsi que des extenseurs du coude chez les hommes GJH dans une étude (n=25). L’activation musculaire n’est diminuée significativement que dans certains muscles dans une étude chez les femmes GJH (n= 128) à la montée et descente des escaliers. La marche n’a pas montré de différences d’activation entre les groupes. Conclusion : Cette revue permet de souligner l’intérêt probable d’une prise en charge incluant le renforcement musculaire chez les personnes atteintes de GJH/JHS/EDS III, et suggère de ce fait de futures études sur l’efficacité d’un tel programme.

Details

Actions

Preview